Intoxication au monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone est un gaz toxique et mortel, résultant d’une mauvaise combustion. Des gestes simples permettent d’éviter l’intoxication.

Provocant plusieurs décès par an, ce gaz inodore et invisible est la première cause de mortalité par gaz toxique en France. Sur la période du 1er septembre 2022 au 31 août 2023, 12 signalements d’intoxication accidentelle dans des logements ont été déclarés dans le département d’Ille-et-Vilaine impliquant 35 personnes dont 18 personnes ont été transportées vers un service d’urgence et 2 personnes décédées. 

En cas de suspicion d’une intoxication au monoxyde de carbone (maux de tête, nausées, vomissements…), les consignes de bonne conduite sont les suivantes :

  • Aérer immédiatement les locaux en ouvrant portes et fenêtres ;
  • Arrêter les appareils de combustion si possible ;
  • Faire évacuer les lieux ;
  • Appeler les secours (112, 18 ou 15, 114 pour les personnes malentendantes) ou un centre antipoison (Angers : 02 41 48 21 21)
  • Ne réintégrer les locaux qu’après l’avis d’un professionnel.

Le monoxyde de carbone provient de la combustion incomplète des combustibles organiques (bois, butane, charbon, essence, fuel, gaz naturel, pétrole, propane) utilisés dans les appareils de chauffage, de production d’eau chaude ou moteurs thermiques  (groupe électrogène, par exemple) défectueux, vétustes, employés dans de mauvaises conditions ou mal entretenus.

Des situations climatiques particulières (brouillards, intempéries, grand froid) entraînent une augmentation des risques, d’autant plus qu’elles s’accompagnent généralement de l’utilisation massive de chauffages d’appoint (poêle à pétrole, brasero….) en complément ou substitution des installations habituelles.

Quelques conseils simples existent pour éviter les intoxications par le monoxyde de carbone dans l’habitat :

  • faîtes vérifier chaque année vos installations par un professionnel (chaudières, chauffe-eau et chauffe bains, cheminées, inserts et poêles, conduits d’aération) ;
  • aérez votre logement même en hiver et ne bouchez jamais les entrées d’air ;
  • faites effectuer un ramonage mécanique de vos conduits et cheminées deux fois par an (des oiseaux peuvent y installer leurs nids) ;
  • n’utilisez pas pour vous chauffer : des chauffages d’appoint en continu – ils ne sont pas raccordés à l’extérieur et doivent être utilisés dans des pièces ventilées ; des appareils non destinés à cet usage (réchauds de camping, panneaux radiants, fours, braseros…) ;
  • n’utilisez pas à l’intérieur des locaux un groupe électrogène et veiller à ce que les gaz de combustion ne rentrent pas dans le logement.

  • Aérez immédiatement les locaux en ouvrant les portes et les fenêtres ;
  • Arrêtez si possible les appareils à combustion ;
  • Évacuez au plus vite les locaux et bâtiments ;
  • Appelez les secours en composant le 15, le 18 ou le 112 (et le 114 pour les personnes malentendantes) ou un centre antipoison (numéro d’urgence 24/24, 7/7 – ANGERS : 02 41 48 21 21).
  • Ne réintégrez pas les lieux avant d’avoir reçu l’avis d’un professionnel du chauffage ou des Sapeurs-Pompiers.
Revenir en haut de page